Projet photographique 2017-2018 : « Autour du Cirque de Navacelles, Grand Site de France »

Le Cirque de Navacelles, niché au cœur des gorges de la Vis qui entaillent les causses de Blandas (Gard) et du Larzac (Hérault), est une singulière curiosité géologique. Il vient d’être officiellement labellisé Grand Site de France, c’est le 15ème site français labellisé et le 4ème en Occitanie (http://www.cirquenavacelles.com/haltes-patrimoine/).

Continuer la lecture de Projet photographique 2017-2018 : « Autour du Cirque de Navacelles, Grand Site de France »

Sortie Gruissan

Après la magnifique sortie, pleine de poésie aux lutins de Lauret, nous vous proposons d’aller découvrir le  charmant village de Gruissan, samedi 25 février.

Programme :

  • La chapelle des Auzils

En bord de mer, Gruissan est un ancien village de pêcheurs dont certains se firent remarquer par leurs exploits en mer qui furent parfois fatals.
Gruissan, fidèle à ses marins a créé, pour les honorer, un parcours de cénotaphes que l’on découvre en empruntant le chemin de la bonne mère qui mène à la chapelle des Auzils (XVII s) en passant par le jardin de l’ermite.
Là-haut, la vue est magnifique sur Agde et la chaîne des Albères. Ce sera notre premier lieu de ballade et de shooting. Nous pique-niquerons  sous les pins (n’oubliez pas les indispensables;-).

  • Village de Gruissan et son château

Nous reprendrons ensuite  les voitures pour aller visiter le village de Gruissan et son château médiéval du XIII siècle. Aujourd’hui en ruine, le château défendait autrefois l’accès à Narbonne. Un bourg fortifié se blottit en dessous du château. L’église paroissiale du XIII s, au pied du château, mérite de s’y arrêter.

  • La plage des chalets

Nous redescendrons ensuite vers la plage pour découvrir le charmant quartier des chalets de Gruissan, construits sur pilotis au  XIX s. C’est ici que fût tourné le film « 37°2 le matin » de Jean-Jacques Beineix, en 1986.
Suivant les goûts et la météo nous attendrons, ou non, le coucher de soleil sur la plage.

Information et inscription à la sortie

Le Moulin des Lutins

Dans un endroit reculé, au pied d’une falaise, se trouve un vieux moulin, dans lequel, jadis, on pressait les olives. Hélas, comme beaucoup de ses semblables, le moulin mourrait à petit feu, abandonné par ses propriétaires au profit de moyens bien plus modernes. Mais, contrairement à ses congénères, ce moulin allait connaitre une destinée hors du commun.

Idéalement placé, en haut de hautes cascades et au détour d’un chemin tortueux ce vieux moulin attira l’attention d’étranges créatures.

Une nuit de décembre se firent entendre de mystérieux grincements, bruits de pas et rires stridents. Le matin venu, la nature environnante s’était dotée d’un nouveau résident : Un grand et majestueux arbre qui, avec ses branches pointées vers le ciel, semblait vouloir attraper les nuages.

Les bruits se renouvelèrent toutes les nuits jusqu’à noël.  Depuis lors, chaque nuit de décembre, ces bruits insolites résonnent au fond des bois. Certains disent que ce sont seulement les craquements normaux d’une forêt et d’une rivière. Moi je dis que, grâce à ses puissants mécanismes, ce moulin est devenu une usine annexe du Père Noël. Ce qui est sûr, c’est que la magie habite ces lieux. Ou alors j’ai un peu trop abusé du vin chaud… que diriez-vous de venir vérifier avec moi lors de notre prochaine sortie ?

Informations et inscription à la sortie

Sortie Norias

Les beaux jours sont là. Une nouvelle sortie photo le samedi 4 juin 2016 ça vous dit ?

Le premier thème de shooting :

IMGP7137-2BRLes  norias (ou meuses) de cazillhac :

« Sur la rive droite de l’Hérault, Cazilhac, village blotti au pied des monts de la Séranne, profite d’une eau abondamment distribuée par les canaux et les roues à eau.
Les terres sont très fertiles Ici tout pousse ,fleurs, fruits, légumes…
Un coin de verdure et de tranquillité entre l’Hérault et les canaux de dérivation
Il suffit de longer le canal de dérivation de la Vis pour découvrir un alignement de roues élévatrices , les Norias»

https://www.fondation-patrimoine.org/read/13/cms/documents/noria-11-05-10347.pdf

Après avoir fait le plein de photo … il sera grand temps de se restaurer , Le Pique-nique est prévu sur place (chacun apporte de quoi se nourrir. Les partages ne sont pas interdits…).

En début d’après-midi nous nous dirigerons tranquillement vers notre

Deuxième terrain de jeu:

laroque-reflet-herault-01Laroque, petit village médiéval de caractère, situé entre le massif du Thaurac et le fleuve de l’Hérault.
Nous pourrons suivre le parcours historique mis en place par la mairie, celui-ci nous guidera au milieu du patrimoine classé du village. Nous pourrons ainsi découvrir le château, aux fondations gallo-romaines, ou encore la chapelle du XIeme siècle. Des affichages, mis en place sur ce parcours, nous conterons l’histoire des lieux.

http://www.laroque.fr/Patrimoine-Historique

On pourra prendre le temps de se poser pour un café ou autre chose sur les terrasses au bord dominant l’Hérault.

Le retour sur Montpellier est prévu aux environs de 18 h

Informations et inscription à la sortie

Sortie peau de Meau

La réserve naturelle des Coussouls de Crau et plus particulièrement le sentier de Peau de Meau sera la destination de la sortie APN34 du samedi 30 avril prochain.

Amateur(trice) d’une faune rare, discrète et de paysages atypiques, empruntez le sentier d’interprétation de Peau de Meau, situé au cœur la Réserve naturelle nationale des Coussouls de Crau.

Le sentier d’interprétation de Peau de Meau, la Draille des Coussouls, est un parcours jalonné de 15 panneaux d’interprétation. Il permet au visiteur de découvrir les richesses naturelles et les traditions de cette steppe méditerranéenne exceptionnelle: sa géologie, sa faune rare et protégée, sa flore et son histoire intimement liée au pastoralisme multiséculaire.

Au cours de ce parcours de 4,7 km, le visiteur pourra s’arrêter à l’observatoire aménagé dans la bergerie de Peau de Meau. Avec un peu de patience, il observera peut‐être le fameux Ganga cata (photo 1), l’outarde canepetière, l’œdicnème criard, la huppe fasciée (Photo 2) et toutes les autres espèces d’oiseaux qui nichent ou migrent en Crauhuppe fasciée à la période estivale. Tous ces oiseaux font l’objet d’une protection spéciale et les co-­‐gestionnaires de la Réserve, le CEN PACA et la Chambre d’agriculture des Bouches‐du­‐Rhône, veillent à la protection et au maintien de ces espèces emblématiques.

Informations et inscription à la sortie

Bien amicalement
Martine Fize et le club des cinq